Invalidité, à quoi puis-je prétendre ?

« Je veux protéger ma famille en toute circonstance… Si j’ai un accident, que je ne peux plus travailler, comment puis-je continuer à subvenir aux besoins de ma famille ? Quels sont mes droits ? Comment anticiper au mieux cette situation ? »

Lire la suite de l'article

Vous le savez, vous n’êtes pas à l’abri d’un accident de la vie : en cas d’invalidité, vous ne pourrez peut-être pas reprendre votre activité… Mais sachez qu’il existe des solutions pour vous préserver financièrement dans ce genre de situation !

En cas d’invalidité, quels sont mes droits ?

Vous êtes salariée ? En cas d’accident ou de maladie non-professionnels, la Sécurité sociale peut vous reconnaître, en raison de votre invalidité, incapable de reprendre votre métier ou toute activité professionnelle. En fonction de votre salaire et de votre degré d’invalidité, vous pourrez toucher, sous certaines conditions, une pension d’invalidité. Attention, celle-ci peut être révisée ou arrêtée selon des critères médicaux ou administratifs…

Pour les indépendantes, le système est similaire : le montant de votre pension dépend des revenus que vous perceviez auparavant et de votre degré d’invalidité.

Dans tous les cas, les prestations perçues sont bien insuffisantes pour maintenir votre niveau de vie antérieur, surtout si vous devez aménager votre domicile en raison de votre invalidité…
nos solutions 

Des solutions collectives pour les salariées

Aujourd’hui, les entreprises sont de plus en plus encouragées à mettre en place des solutions santé et prévoyance collectives pour leurs salariés. Dans les cas d’invalidité, une rente proportionnelle au salaire peut être perçue en complément de celle reversée par la Sécurité sociale.

Et pour les indépendantes ?

Si vous avez le statut de travailleur indépendante, pour bénéficier d’un complément à votre pension d’invalidité, vous devez souscrire à titre personnel une couverture complémentaire. Il vous revient alors de fixer le montant de la rente que vous voudrez toucher (dans une certaine limite) pour maintenir votre revenu professionnel antérieur.

En outre, ce type de contrat de prévoyance complémentaire vous permet de bénéficier des avantages fiscaux de la loi Madelin.

Nos solutions

Pour votre contrat de prévoyance complémentaire, pensez à BATIPREVOYANCE.

Vous êtes « professionnelle indépendante », pour votre contrat de prévoyance complémentaire, pensez à BATIPREVOYANCE Major.

Salariée, vous pouvez souscrire à titre individuel une assurance prévoyance pour compléter la pension d’invalidité, découvrez PRECISO.

Envoyez-nous votre avis
Voir aussi