Quelles mesures pour réduire les inégalités hommes-femmes en matière de retraites ?

Dans le cadre de l’élaboration de la nouvelle la loi sur les retraites, l’objectif premier est d’uniformiser au maximum les systèmes de retraite, très nombreux et différents.

les mesures pour réduire les inégalités hommes-femmes pour la retraiteIl s’agit de réduire les différences de traitement et d’unifier les méthodes de calcul. Les systèmes de calculs et leurs diversités aboutissent à des inégalités importantes entre les différents corps de métiers, les salariés du privé et les fonctionnaires.

Par ailleurs, les différentes lois concernant l’égalité entre les femmes et les hommes concernent aussi les retraites, car à ce jour la différence des montants de retraites entre les femmes et les hommes est encore très importante. Par ailleurs, les femmes sont actuellement pénalisées du fait des interruptions d’activité dans le cadre des grossesses et des périodes d’interruption de leur activité professionnelle durant lesquelles elles élèvent leurs enfants.

La nouvelle loi réduira t’elle les écarts entre les professions et surtout aura t’elle une incidence sur les retraites des femmes ?

Les mesures dans le cadre de l’élaboration de la loi sur les retraites qui pourraient bénéficier aux femmes

Le minimum retraite, qui devrait être revalorisé et serait fixé à 85 % du SMIC devrait profiter aux femmes qui bénéficient dans leur grande majorité d’une retraite inférieure jusqu’à parfois 42 % de celles des hommes. Au moment de la retraite, le comparatif sera effectué avec le montant réel et s’il est inférieur au minimum prévu, c’est celui-ci qui prendrait effet.

En ce qui concerne la majoration des droits à la retraite pour enfant, une majoration serait appliquée dès le premier enfant qui sera de 5 % contre la règle d’augmentation de 10 % à partir du troisième enfant appliquée à ce jour.

Les pensions de réversion

Les femmes sont largement plus concernées que les hommes par le versement des pensions de réversion. À ce jour, en effet, 9 cas sur 10 sont des femmes. Le système devrait être revu pour limiter les situations difficiles et donner aux femmes concernées une garantie plus avantageuse.

Aujourd’hui, la pension de réversion est attribuée à la veuve, mais également aux ex-femmes du défunt, et ce, au prorata des années de mariage. Le projet prévoit de ne plus attribuer de droits aux ex-compagnes dans le cadre des divorces.

L’âge pour bénéficier de la pension de réversion est de 55 ans. L’attribution se ferait toujours en fonction des revenus de la veuve, à savoir un revenu inférieur à 20 862 € si elle vit seule et si cette personne vit en couple, c’est alors le montant des revenus du couple qui serait pris en compte, dont le plafond est fixé à 33 379 €.

Au niveau de la retraite comme dans beaucoup d’autres domaines, les inégalités hommes-femmes persistent malheureusement même si le gouvernement tente d’y remédier. La meilleure solution pour vous est de vous constituer un complément de retraite pour éviter une baisse de revenus trop importante lorsque vous cesserez de travailler. Nos conseillers sont à votre disposition pour vous guider dans ces démarches.

Document publicitaire

sources : https://www.capital.fr/votre-retraite/retraites-un-futur-systeme-plus-juste-envers-les-femmes-1345203

Ces articles peuvent également vous intéresser