Chef d'entreprise, qu'ai-je prévu pour ma famille ?

« On peut être femme chef d’entreprise et mère de famille ! Mais est-ce que ma famille est bien protégée ? Les études de mes enfants, leurs dépenses de santé… comment être sûre de pouvoir les assumer ? Et, si jamais il m’arrive malheur ? »

Lire la suite de l'article

Comme toutes les femmes, vous menez plusieurs vies de front : vous dirigez votre entreprise et en même temps, vous vous souciez du bien-être de votre famille… Mais êtes-vous sûre d’avoir pensé à tout ?

Des frais de santé qui peuvent coûter cher

Femme dirigeante, que vous ayez le statut de salariée ou d'indépendante, les dépenses de santé de votre famille sont prises en charge de la même façon. Mais, pour certaines spécialités, les taux de remboursement de base sont faibles : pour les verres progressifs de votre conjoint, ou l’appareil dentaire de votre petite dernière, la Sécurité sociale ne vous sera pas d’une grande aide… Votre fils aîné a l’appendicite ? Là aussi, vous devrez mettre la main à la poche pour une partie de ses frais d’hospitalisation… Dans tous les cas, mieux vaut souscrire une mutuelle santé adaptée à vos besoins.

La retraite, un tournant parfois difficile à négocier

La préparation de votre retraite et son montant peuvent concerner toute votre famille. Le moment venu, vous pourrez peut-être avoir à assurer le financement des études de vos enfants ou faire face à d’autres charges. En anticipant vous maintiendrez votre niveau de vie et vous pourrez aussi aider ou accompagner vos enfants ou petits-enfants dans leurs projets.

Voir comment préparer au mieux sa retraite.

Et, s’il vous arrive quelque chose…

En cas d’incapacité temporaire (suite à un accident, par exemple), vous pourrez bénéficier, en tant que femme chef d'entreprise, d’indemnités journalières. Mais attention : elles sont plafonnées, et versées après plusieurs jours de carence (jusqu’à 7) ! Si vous ne pouvez pas reprendre votre activité, vous percevrez une pension d’invalidité, qui risque elle aussi de s’avérer insuffisante : pour un TNS, ce sera maximum 30 à 50% du dernier revenu annuel à condition qu’il n’ait pas subi de variations importantes… et souvent beaucoup moins, car le montant est également plafonné ! Enfin, en cas de décès, le capital forfaitaire versé à votre famille permettra tout juste de couvrir les frais d'obsèques…

Dans tous les cas, pour mettre à l’abri ceux que vous aimez, il est indispensable de prévoir une garantie complémentaire.

Nos solutions

Pour bien protéger votre famille, découvrez sur le site internet du groupe SMA nos solutions de prévoyance BATIPREVOYANCE Major, de retraite avec BATIRETRAITE MultiCompte Initiative et de santé BATISANTE Major.

Envoyez-nous votre avis