La garantie Homme-clé, pour la survie de votre entreprise

Le gérant d’une petite entreprise est souvent considéré comme une personne indispensable à son bon fonctionnement. On parle alors d’ « homme clé ».

Lire la suite de l'article

Le gérant d’une petite entreprise est souvent considéré comme une personne indispensable à son bon fonctionnement. On parle alors d’ « homme clé ». Lorsque cette personne se retrouve dans l’incapacité d’exercer sa fonction, de manière temporaire ou définitive, le risque pour l’entreprise est la diminution de l’activité et donc par conséquent une perte de son chiffre d’affaires.

  • Près de 15% des entreprises ne survivent pas à l’absence de son dirigeant, et font faillite.
  • 1/3 des entreprises cessent ou réduisent leur activité après la disparition d’un collaborateur indispensable.

Pour aider les entreprises qui perdent une personne indispensable, un contrat d’assurance « homme clé » existe. L’objectif de cette assurance est de compenser la perte d’exploitation de la société et d’assurer sa pérennité , ce contrat s’adresse à toutes les entreprises, quelle que soit leur forme juridique.

 

nos solutions

Qui est « l’homme clé » ?

« L’homme clé » désigne toute personne ayant un rôle déterminant dans l’entreprise. Elle est donc indispensable au bon fonctionnement de l’activité de l’établissement concerné. Il s’agit donc d’une personne qui possède des responsabilités uniques et des compétences nécessaires à la société (savoir-faire, technicité, expertise…).
De plus en plus de banques exigent une garantie « Homme-clé » sur la tête du repreneur, voire du cédant, si celui-ci réalise une période de transition au sein de son entreprise.

Plusieurs personnes peuvent alors être concernées :

  • Le chef d’entreprise : le créateur ou le gérant de l’entreprise est souvent un personnage clé d’une entreprise. Il est lié à celle-ci et sa présence est indispensable.
  • Un collaborateur important : « l’homme clé » peut être un salarié qui contribue fortement à l’augmentation du chiffre d’affaires. Ça peut être, par exemple un commercial ou encore un directeur de service.

Qu’est-ce que l’assurance « homme clé » ?

Le contrat d’assurance « homme clé » fonctionne comme une assurance décès. L’entreprise souscrit un contrat d’assurance qui garantit un capital en cas de disparition, et des prestations en cas d’invalidité de « l’homme clé ». Les garanties sont estimées et variables selon les besoins et la taille de l’entreprise.

Bien évidemment, il ne s’agit pas d’une solution miracle. Elle ne garantit pas la survie de l’entreprise sur le long terme. Elle vise juste à pallier l’absence de « l’homme clé » pour maintenir la valeur marchande de l’affaire, le temps de retrouver quelqu’un d’autre.

Quels sont les avantages à souscrire à l’assurance « homme clé » ?

Le coût d’une assurance Homme-clé est assez modique comparé aux capitaux assurés.
Pour bénéficier de cette garantie, deux conditions doivent être respectées :

  • La société doit être bénéficiaire du capital versé, pas la famille de l’Homme-clé,
  • Le montant du capital doit être en rapport avec la perte financière subie.

En revanche, les sommes versées par l’assureur pour pallier à l’absence de l’Homme-clé doivent être intégrées dans le résultat imposable de l’entreprise. Il est possible d’étaler l’imposition sur 5 ans.

Que couvre cette assurance ?

Le montant des capitaux est très variable : de quelques milliers à plusieurs millions d’euros. Le chef d’entreprise doit déterminer avec son expert-comptable par exemple, la perte de marge brute engendrée par la disparition de l’Homme-clé.
L’entreprise définit le montant et les garanties les plus adaptées à sa situation (couverture de perte d’exploitation, remboursement de prêts bancaires, frais de réorganisation…)
Dans cette situation, il est important d’être bien conseillé par son assureur pour déterminer le meilleur niveau de garantie et de cotisation.

Combien coûte cette garantie ?

Chaque contrat fait l’objet d’une étude personnalisée.
Nous avons pris l’exemple d’une garantie Homme-clé portant sur un artisan du BTP de 45 ans, non-fumeur, pour un capital assuré de 150 000 €. La cotisation s’élève à 39,22 euros/mois.

Découvrez la garantie Homme-clé de SMAvie
Rencontrez un conseiller pour une étude personnalisée

Envoyez-nous votre avis