De bonnes nouvelles pour les artisans du bâtiment

Une récente étude de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (l’INSEE) a montré que les conditions de l’emploi dans le monde de l’artisanat s’améliorent depuis juillet 2016.

Lire la suite de l'article

Une récente étude de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (l’INSEE) a montré que les conditions de l’emploi dans le monde de l’artisanat s’améliorent depuis juillet 2016.

Quels effets sur l’activité ?

L’étude rapporte que les artisans déclarant une baisse de leur activité passée, connaissent aujourd’hui leur plus haut niveau d’activité depuis 2011.
Cette accélération de l’activité a de quoi redonner du baume au cœur des artisans, très lourdement impactés depuis de longs mois.

Qu’en pensent les artisans ?

L’opinion générale est en nette amélioration et le fait le plus marquant est le suivant : c’est bien la première fois depuis juillet 2011 que le solde correspondant à l’activité prévue a de loin dépassé sa moyenne de long terme. Cette opinion favorable mesurée chez les artisans va entraîner un cercle vertueux : les conditions générales de travail s’améliorent et les artisans sont tout simplement plus heureux qu’avant.

Comment l’emploi est-il impacté ?

Les progrès sont moins flagrants, comme le note l’INSEE dans son rapport, mais se maintiennent avec une hausse des effectifs déclarée par les artisans du bâtiment. Cela faisait depuis avril 2012 que le solde correspondant aux effectifs prévus n’avait pas atteint son niveau moyen de long terme.
Ce phénomène est assez logique. Il est compliqué pour un entrepreneur, compte tenu des difficultés passées, de recruter dans l’immédiateté. Un décalage va nécessairement être ressenti afin que les entreprises retrouvent confiance dans la conjoncture.

Le recrutement est-il affecté ?

En ce qui concerne le recrutement, les artisans ont eu moins de difficulté à recruter qu’en avril 2016, avec notamment 27% dans cette étude, contre 30% auparavant. Ce résultat est la preuve de l’enthousiasme des entreprises pour la formation d’apprentis. 39% déclarent être dans cette démarche de formation alternante.
La formation d’apprentis est un élément essentiel pour l’avenir de l’emploi. L’apprentissage permet une professionnalisation de qualité pour le jeune, et une possibilité de former efficacement un collaborateur avant son embauche.

Enfin le redémarrage dans le BTP ?

Cette étude de l’INSEE montre ainsi une amélioration globale dans le monde de l’artisanat du bâtiment avec une activité en hausse, une opinion générale positive, une recherche d’emploi facilitée et un recrutement en plein essor.

Vous pouvez consulter la note de l’INSEE en cliquant sur le lien suivant : http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=59&date=20160725

Depuis le 1er janvier 2016, chaque entreprise doit proposer une complémentaire santé à tous ses salariés.
Faites le point sur votre situation avec un conseiller de votre région.

Source :

http://www.batiactu.com/edito/artisanat-batiment-nette-amelioration-juillet-45773.php

Envoyez-nous votre avis