Quelles mesures pour les femmes pour leur émancipation économique ?

Depuis plusieurs années, de nombreux textes, dispositions ou en tout cas projets sont mis en place ou pensés dans le cadre de l’égalité hommes-femmes dans différents domaines et notamment dans le monde du travail.
Lire la suite de l'article

Les mesures prises tendent à réduire les écarts qui existent actuellement en termes de salaires, de formation ou de promotion au sein des entreprises et concernent par voie de conséquences les droits à la retraite calculés sur ces éléments. Les salaires des femmes subissent une décote et leur situation professionnelle accuse des différences notoires en termes de parcours et de progression.

Le gouvernement actuel a mis en avant, dans les mesures de son quinquennat, les droits des femmes. A la fois dans leur vie privée en s’attaquant aux violences faites aux femmes, par exemple, mais surtout dans leur vie professionnelle. L’objectif étant de réduire les écarts de salaire, de donner les mêmes possibilités aux femmes qu’aux hommes afin d’accéder aux formations et de pouvoir créer ou reprendre une entreprise avec plus de facilité et de tranquillité d’esprit.

La future loi prévue en 2020 en faveur d’une émancipation des femmes

La future loi qui doit être présentée en 2020 prévoit des mesures dans le cadre de l’émancipation économique des femmes afin de leur permettre d’accéder plus facilement à la formation, la progression professionnelle ou à la création d’entreprise.

Les mesures cibleront les aides ou accompagnements à mettre en place dans le cadre de la création d’entreprise, notamment, dans le cadre des accessions aux prêts qui, à ce jour, sont plus difficiles pour les femmes que pour les hommes. Dans ce domaine, le souhait est de développer les obligations pour les organismes de crédit afin de mesurer les attributions par genre.

Ce projet prévoit, par ailleurs, d’examiner et d’aider les personnes qui ont eu un parcours difficile comme les femmes de militaires qui doivent mettre en parenthèse leur vie professionnelle pour suivre leurs conjoints dans le cadre de leurs missions.

Les mesures envisagées dans le cadre de la future loi

Les partis politiques verront se renforcer les obligations concernant la parité et devront présenter, notamment aux élections législatives, le même nombre de femmes et d’hommes. Il existe déjà des obligations et des contrôles, mais ce nouveau texte de loi devrait statuer sur un montant d’amende très dissuasif en multipliant par cinq le montant actuel de cette amende.

Ce projet prévoit également de se pencher sur le cas de ces adolescentes qui, du fait d’une grossesse, n’ont pu mener à bien leurs études.

Il est prévu, pour toutes ces femmes qui ont subi une interruption professionnelle, de leur dédier un parcours de validation des acquis.

Ce projet prévoit aussi d’améliorer les mesures permettant aux femmes d’accéder à des formations et des postes dans les domaines technologiques, les sciences ou l’ingénierie.

Un volet de ce projet est consacré à l’attribution de fonds dans le cadre des créations ou projets dans le domaine de l’innovation par les femmes.

Même s’il reste encore du chemin à parcourir pour atteindre l’égalité hommes-femmes, les situations évoluent peu à peu et la nécessité d’anticiper, notamment dans le cas de la création d’entreprise, le plus tôt possible devient indispensable. SMAvie peut vous accompagner sur ce sujet pour déterminer avec vous les solutions qui correspondraient le mieux à votre situation.

Document publicitaire

Ces informations sont fondées sur la réglementation en vigueur au 22/10/2019 et ne constituent pas un conseil ou un avis juridique ou fiscal.
Document d’information, sans valeur contractuelle

 sources : http://www.leparisien.fr/politique/emancipation-economique-des-femmes-une-loi-en-2020-27-08-2019-8139945.php

Envoyez-nous votre avis