Je suis en arrêt, quelles indemnités puis-je percevoir ?

« Je dois m’arrêter de travailler pour plusieurs semaines, pour des raisons de santé… je suis inquiète ! Quelles seront les conséquences sur mes revenus ? Comment faire pour être indemnisée ? »

arrêt de travail indemnitésUn arrêt de travail, s’il dure un peu, peut avoir des conséquences importantes sur votre vie personnelle, mais aussi professionnelle. Voici quelques conseils pour bien anticiper !

À quelles indemnités journalières ai-je droit ?

Vous êtes en arrêt de travail suite à une maladie, une hospitalisation ou un accident ? Si vous êtes travailleur indépendante, commerçante ou artisan, vous toucherez des indemnités journalières fixées selon votre revenu professionnel. Attention, le délai avant de les percevoir peut aller jusqu’à 8 jours!

Vous êtes salariée ? Après une période de carence de 3 jours, vous bénéficierez d’indemnités plafonnées en fonction de la durée de votre arrêt et de votre situation.

Dans tous les cas, un manque à gagner se fera sentir…

Améliorer mes indemnités journalières

Salariée ou indépendante, les indemnités journalières ne suffiront sûrement pas à compenser votre perte de salaire. Pour ne pas avoir de mauvaise surprise à la fin du mois, le plus sûr est de souscrire un contrat de prévoyance qui viendra compléter vos indemnités. Si vous êtes salariée, votre entreprise propose peut-être un contrat collectif, très avantageux pour vous puisqu’une partie des cotisations sont prises en charge par votre employeur. Sinon, à vous de faire les démarches individuellement en choisissant un contrat de prévoyance adapté à vos besoins !

Et mon entreprise ?

Un arrêt ou une invalidité de travail, lorsqu’ils concernent une personne indispensable au bon fonctionnement d’une société, peuvent entraîner une perte de revenu pour l’entreprise ! Que vous soyez dirigeante de l’entreprise, ou qu’il s’agisse de celle de votre conjoint dans laquelle vous travaillez, des contrats de prévoyance permettent d’anticiper cette situation : si votre présence est essentielle à son bon fonctionnement, assurez-vous en tant qu’« homme-clé » (ou femme, en l’occurrence…). En cas d’incapacité de travail, des indemnités ou un capital seront versés à votre entreprise au titre de garantie contre les pertes d’exploitation.

Ces articles peuvent également vous intéresser