La retraite des femmes : ce qui change

Les femmes ont des salaires et des carrières moins linéaires que celles des hommes.

Lire la suite de l'article

Les femmes ont des salaires et des carrières moins linéaires que celles des hommes. Elles peuvent percevoir des pensions de retraite plus faibles. Tous régimes confondus, la pension de retraite de droits directs d’une femme en 2012 ne représentait que 57.2% de celle d’un homme. Une disparité qui montre la forte inégalité persistante entres les hommes et les femmes. Nos solutions

Cette différence devrait s’atténuer dans les prochaines années étant donné que les femmes ont désormais une carrière moins saccadée que leurs aînées. Cependant les congés maternité, parental, le temps partiel ou encore une carrière interrompue ont de grandes répercussions sur le montant de la pension .

Que prévoit la réforme des retraites pour les femmes ?

Pendant longtemps, l’écart des pensions entre les hommes et les femmes s’est expliqué par un nombre inférieur de trimestres validés par ces dernières.
En effet, en 2004, les femmes parties à la retraite ont en moyenne validé 20 trimestres de moins que les hommes et 29% de ces dernières ont dû attendre 65 ans pour partir à la retraite à taux plein contre 14% des hommes.

Ces inégalités s’effaceront aux environs de 2020 et la tendance pourrait même s’inverser avec toutes les nouveautés que prévoit la réforme sur la retraite portée par Marisol TOURAINE :

  • L’arrivée de la retraite anticipée pour les femmes ayant travaillé plus jeune ;
  • Les dispositifs de validation de trimestres des parents au foyer ;
  • Les trimestres de majoration des enfants ;
  • Une meilleure validation des congés maternité… .

Quels sont mes droits en cas de carrière incomplète ?

Pour percevoir une pension de retraite complète, il faut avoir entre 60 et 62 ans et avoir cumulé entre 160 et 172 trimestres. Les femmes ont cependant des droits en cas de carrière incomplète qui évoluent avec les réformes.

Les congés maternité

La maternité est désormais mieux prise en compte, et l’éducation des enfants donnent droits à des trimestres de majoration :

Trimestres de majoration

Les femmes ayant des enfants peuvent bénéficier de trimestres de majoration :

  • 4 trimestres pour la mère au titre de la grossesse et de l’accouchement.
  • 4 trimestres au titre de l’éducation (revient à la mère ou au père).

Ces majorations sont applicables dans le régime général des salariés, celui des artisans et commerçants (RSI), des professions libérales (CNAVPL) et des salariés agricoles (MSA).

 Sources : social-sante.gouv

Autres majorations

  • Sur le régime de base , les femmes qui ont eu et élevé un enfant pendant au moins 9 années avant leur 16ème anniversaire, ont leur pension de retraite majorée de 10% tout comme les artisans et commerçants.
  • En ce qui concerne les régimes complémentaires, il existe également des majorations prévues par L’ARRCO et l’AGIRC.
    • 3 enfants élevés (pendant au moins 9 ans avant son 16ème anniversaire) et plus : majoration de 10% du nombre de points acquis. Ces majorations ne s’appliquent qu’aux points acquis à partir du 01 janvier 2012, pour les points acquis avant, les règles sont différentes.
       
    • Enfant à charge : majoration de 5% du nombre de points acquis pour chaque enfant à charge au moment de la retraite. Elle n’est pas cumulable pour 3 enfants et plus. En effet, la plus avantageuse des deux est retenue. Elle n’est plus due lorsque l’enfant n’est plus à charge.

Désormais tous les trimestres de maternité compteront comme « cotisés » pour les départs à la retraite à 60 ans pour carrière longue.

Le chômage et l’invalidité

La réforme ajoute également 2 trimestres de chômage et 2 trimestres d’invalidité. Ainsi, les femmes qui ont commencé à travailler jeunes et qui ont plus souvent interrompues leur carrière que les hommes auront plus de chance d’accéder à la retraite anticipée.

Le temps partiel peut-il être pénalisant pour la retraite ?

Les études démontrent que les femmes perçoivent encore des rémunérations en moyenne inférieures de 25% à celles des hommes. En effet, 30% des femmes travaillent à temps partiel versus 6,5% des hommes.

Auparavant, pour valider un trimestre, il fallait percevoir dans l’année une rémunération soumise à cotisation de retraite égale à 200 fois le SMIC horaire , soit l’équivalent de 15h30 travaillées par semaine pendant un an et payées au SMIC. En 2014, ceci représentait 1906€. Ainsi pour valider ces 4 trimestres, il fallait avoir gagné 7624€. Or une femme qui travaille à temps partiel payée au SMIC ne gagne que 5781,2€ et ne valide que 3 trimestres.

La réforme des retraites a abaissé le montant nécessaire pour valider un trimestre à 150 fois le SMIC horaire , soit l’équivalent de 11h30 travaillées et payées au SMIC par semaine pendant un an. Ce qui correspond à 1430€ pour un trimestre et 5718€ pour les 4. Les femmes travaillant à temps partiel valideront donc leurs 4 trimestres .

Il sera également possible de reporter ses cotisations d’une année sur l’autre, lorsque les 4 trimestres ne seront pas validés lors de chacune de ces années.
60 à 70% des bénéficiaires de cette réforme seront des femmes.
D’autres mesures sont également prévues pour celles qui ont eu des carrières heurtées avec beaucoup d’interruptions.

Quels sont mes droits si je participe à l’activité de mon conjoint ?

Actuellement on recense 100 000 conjoints collaborateurs qui sont essentiellement des femmes :

  • 8 conjoints collaborateurs sur 10 chez les artisans,
  • 9 sur 10 chez les commerçants et les professions libérales.

Ces femmes perçoivent des pensions de retraites particulièrement basses, qui sont réévaluées grâce à la réforme.

Les conjoints collaborateurs des artisans, commerçants, agriculteurs et professions libérales pourront désormais adhérer à l’assurance volontaire vieillesse pour compléter leurs droits à la retraite.

Il existe des solutions pour améliorer ses revenus à la retraite. Que vous soyez salariée de l'entreprise familiale ou chef d'entreprise , faites le point sur vos options.

Source : http://www.lesechos.fr/journal20150123/lec2_supplement/0204094354273-focus-sur-la-retraite-des-femmes-1086004.php

Envoyez-nous votre avis