Le point sur la retraites des femmes

La retraite des femmes fait partie des sujets sensibles et fait couler beaucoup d’encre. En effet, il est souvent le reflet d’une inégalité hommes-femmes qui perdure malgré les discours et les différentes mesures prises.
Lire la suite de l'article

Cette inégalité prend sa source en amont dans le calcul de cette retraite, qui elle-même tient compte du parcours de la salariée, des différents événements de sa vie et bien sûr de ses salaires. C’est la conjonction de tous ces paramètres qui aboutit à des différences avec les hommes, parfois importantes, à poste équivalent. Il existe de nombreuses situations différentes et parfois les mesures et les droits ne sont pas suffisamment connus en la matière. Tour d’horizon de la situation des femmes en matière de retraite.

Les acquis des femmes en matière de retraite

Les femmes peuvent partir à la retraite à partir de 62 ans, si elles ont commencé à travailler jeunes. Il n’existe pas d’âge maximum pour partir en retraite, il est possible de faire valoir ses droits au-delà de 67 ans, sauf dans la fonction publique. Il existe, comme pour les hommes des systèmes de retraite différents, notamment entre privé et public.

Le montant des retraites des femmes s’avère souvent, pour une même carrière, inférieur à celui des hommes malgré un calcul identique, basé sur les mêmes critères. Ce qui engendre cette différence, ce sont les disparités de salaires, au départ à l’embauche ou ensuite au cours de la carrière.

Les femmes ont souvent, durant leur carrière, des périodes de travail à temps partiel, ce qui pénalise leurs droits puisque le salaire pris en compte pour le calcul est celui qu’elle reçoit en fonction du nombre d’heures travaillées. Mais ce qui accentue l’écart entre hommes et femmes pour le calcul des retraites, c’est la période souvent incomplète de la carrière des femmes due aux arrêts ou suspensions de travail liés aux grossesses et aux périodes pour élever leurs enfants.

Les « plus » actuellement en faveur des femmes et la future réforme des retraites

Les différentes réformes à la fois pour les retraites et dans le cadre de la lutte contre les inégalités hommes-femmes permettent de mettre en place des mesures pour réduire cet écart. Il existe, à ce jour, des mesures qui permettent aux femmes d’améliorer le montant de leur retraite en recevant notamment des trimestres supplémentaires pour les périodes dites d’inactivité. C’est le cas du congé maternité ou du congé parental pour lesquels des trimestres sont attribués.

L’attribution de trimestres supplémentaires est également possible lorsqu’une personne a cessé son activité pour s’occuper de son conjoint handicapé.

La réforme des retraites qui était à l’ordre du jour avant l’épisode du Covid 19 devrait apporter, selon le gouvernement, une nette amélioration dans le cadre du calcul des retraites des femmes. Ces annonces sont toutefois controversées. Il est prévu, par exemple, pour l’ensemble des salariés un système de calcul par point qui permet de prendre en compte l'intégralité de la carrière. Mais certaines populations, comme les enseignantes ne devraient pas voir leur système s’améliorer.

La retraite est plus que jamais au cœur de toutes les préoccupations. Pour éviter de voir son niveau de vie baisser trop brutalement, il convient de se préparer et d’anticiper aussi, financièrement, cette nouvelle étape. Il existe des solutions en complément de ce que va vous verser la sécurité sociale. Vous pouvez réaliser un bilan de votre situation avec l’un de nos conseillers pour évaluer quels seront vos besoins une fois à la retraite.

Document publicitaire

Sources : https://www.notretemps.com/retraite/actualites-retraite/retraite-femmes-15-idees-recues,i216429

Envoyez-nous votre avis