Comment bien assurer les biens professionnels ?

Deux entreprises sur trois ne survivent pas à un incendie majeur. Sans véhicule, une entreprise ne peut pas travailler. Il en va de même pour des engins de chantier ou un atelier. Pour toutes ces raisons, il est impératif que l’entreprise soit bien assurée.

Lire la suite de l'article

Sécurisez l’outil de travail de l’entreprise est la condition de sa pérennité. Tout doit être passé au crible : les véhicules professionnels, les engins et les matériels de chantier, les bâtiments, les équipements, les outils, le matériel de bureau. De bonnes garanties adaptées nécessitent des contacts réguliers avec l’assureur. Parce qu’il connaîtra bien l’entreprise au départ, il pourra ensuite l’accompagner au mieux dans la phase opérationnelle.

Comment assurer les véhicules professionnels ?

L’assurance en responsabilité civile automobile est obligatoire pour tous les véhicules. Plus les véhicules sont récents, plus les garanties de dommages sont indispensables (vol, dommages tous accidents, bris de glace, catastrophes naturelles, événements climatiques, incendie, explosion). Les garanties aux personnes (conducteurs et passagers), aux véhicules et les garanties d’assistance juridique sont maintenant quasiment presque toujours proposées par les assureurs dans les contrats d’assurance automobile. Elles permettent aux collaborateurs de faire face en cas d’événements imprévus (panne, blessure, décès).

Comment assurer les engins et les matériels de chantier ?

L’utilisation d’un matériel engendre des responsabilités qui peuvent être lourdes de conséquences. En effet, l’engin, quel qu’il soit, peut causer, en cours de circulation ou lors de son utilisation en tant qu’outil sur le chantier, des dommages à des tiers. Les engins, ainsi que leurs accessoires, peuvent également subir des dommages qui peuvent nuire à la capacité de travail de l’entreprise : ceux-ci doivent être garantis pour les dommages en bris interne et externe.

Quelles solutions d’assurance pour les bureaux, les ateliers et les machines ?

Les locaux professionnels sont de nature et de destination très variées : bureaux, ateliers, dépôts, garages. Ils présentent des risques divers par la nature des matériaux ou matériels qu’ils contiennent, et un sinistre peut bloquer le fonctionnement de l’entreprise et provoquer des pertes d’exploitation.

Il faut commencer par souscrire un contrat d’assurance qui couvre les bâtiments occupés. Cette protection doit être associée à des garanties multirisques pour protéger les locaux et leur contenu des conséquences d’un incendie ou d’un dommage électrique, par exemple. Il faut également souscrire des garanties de « bris de machine sédentaire » (outils et machines d’atelier) et de « bris de machine informatique » (ordinateurs, fichiers…).

Qu’est-ce que la garantie « pertes d’exploitation » proposée dans l’assurance du local?

La garantie « pertes d’exploitation » couvre l’entreprise de manière économique et financière. Celle-ci permet d’assurer le paiement des salaires, de faire face aux charges fixes (impôts, taxes, emprunts, abonnements à internet ou à l’électricité), de régler certains frais financiers ainsi que des frais supplémentaires ou inattendus comme la location d’un local provisoire ou des démarches administratives. En cas de sinistre important ayant détruit l’outil de travail (un incendie, par exemple), la garantie « pertes d’exploitation » permet aussi à l’entreprise de reconstituer le bénéfice d’exploitation escompté avant le sinistre.

Nos solutions

Découvrez l’ensemble des solutions de la SMABTP pour l’assurance des biens.

En savoir plus sur la garantie « pertes d’exploitation ».

 

Envoyez-nous votre avis