Salariée de l'entreprise familiale, de quelles aides fiscales puis-je bénéficier pour ma retraite ?

« Je travaille dans l’entreprise de mon conjoint, et je m’inquiète pour ma retraite. J’ai bien vu les différentes solutions auxquelles je peux avoir recours pour la préparer, mais est-ce que certaines bénéficient d’aides fiscales ? »

Lire la suite de l'article

En tant que conjointe d'artisan, et quel que soit votre statut, différents mécanismes de retraite complémentaire vous sont ouverts, individuels ou collectifs dans le cadre de l’entreprise. Dans tous les cas, ils présentent des avantages fiscaux qui peuvent s’avérer particulièrement intéressants…

Les solutions individuelles

Si vous avez le statut de conjointe-collaboratrice ou TNS, vous pouvez bénéficier des contrats Madelin ! Conçus spécialement pour les TNS, ils permettent de déduire les cotisations du résultat ou revenu imposable (cette déduction est plafonnée). Mais attention : si votre conjoint a aussi un contrat de ce type, alors ce plafond sera unique pour vous deux, ce qui n’est pas toujours le plus intéressant… Faites vos calculs !

Si vous avez un autre statut, vous pouvez préparer individuellement votre retraite en payant moins d’impôts : dans le cadre d’un PERP, vous financez en partie votre épargne grâce aux économies d’impôts que vous réalisez ! En effet, vos cotisations sont déductibles à hauteur de 10% de votre revenu net.

Les contrats collectifs dans le cadre de l’entreprise

Si l’entreprise familiale vous permet de bénéficier d’un contrat de retraite collectif de type Article 83, sachez que vous pouvez, là aussi, en profiter pour bénéficier d’avantages fiscaux : si vous effectuez, en plus des cotisations de l’entreprise, des versements individuels complémentaires, ceux-ci sont déductibles de votre revenu imposable (dans certaines limites).

Nos solutions

Estimez le montant de votre future retraite, en quelques clics.

Envoyez-nous votre avis
Voir aussi