En 30 ans, le nombre de femmes dirigeantes dans les TPE artisanales a doublé

De plus en plus de femmes sont séduites par l’entrepreneuriat. Que ce soit pour le besoin d’indépendance, l’envie de créer ou la liberté d’être son propre patron, nombreuses sont celles qui y trouvent leur compte. Un secteur tout particulièrement apprécié par les femmes chefs d’entreprise est l’artisanat. Aujourd’hui, nous comptons 216 000 femmes entrepreneurs dans le secteur artisanal.

La surreprésentation des femmes dans les métiers artisanaux

Pour la journée de la femme 2017, soit le 8 mars dernier, l’U2P (alliance des syndicats UNAPL et UPA) a publié les résultats d’une étude montrant le nombre de femmes entrepreneurs dans les métiers de l’artisanat a doublé depuis les 30 dernières années. Ce n’est pas si lointain, en 1984 le secteur de l’artisanat comptait 11% de femmes. Aujourd’hui, elles représentent 23% des dirigeants.

Cette tendance se vérifie dans différents métiers tels que :

  • La coiffure
  • La restauration
  • Le commerce de détail
  • La fabrication d’objets

Il n’en est pas de même dans tous les secteurs.

Des secteurs où les femmes sont encore sous-représentées

Les résultats de l’étude permettent de mettre le doigt sur un point concernant le choix de l’orientation professionnelle. On constate que souvent, le choix de l’activité professionnelle est sexué.

Le poids des préjugés et des idées reçues est fort dans le choix de l’activité professionnelle. Par conséquent, des secteurs regroupant des métiers identifiés comme des « métiers d’hommes », ne comptent que très peu de femmes. C’est le cas dans le domaine du bâtiment où elles représentaient en 2015 3% des entrepreneurs quand en 1984, elles n’en représentaient déjà que 2%. Inversement, des métiers identifiés comme des « métiers de femmes », ne comptent pas beaucoup d’hommes.

La conjointe collaboratrice est la conjointe d’un chef d’entreprise commerciale, artisanale ou libérale. Elle travaille régulièrement dans l’entreprise, mais ne perçoit pas de rémunération au titre de cette activité.

Dirigeantes TNS, pour vous qui avez l’obligation de cotiser au RSI et/ou à la CIPAV, notre solution BATIPREVOYANCE Major* est spécifiquement adapté à votre statut pour pallier les insuffisances de votre régime obligatoire.

Faites le point sur votre situation avec un conseiller proche de chez vous.

*Contrat collectif de prévoyance individuelle à adhésion facultative

Source : http://lentreprise.lexpress.fr/creation-entreprise/etapes-creation/l-artisanat-compte-deux-fois-plus-de-femmes-dirigeantes-qu-il-y-a-30-ans_1887108.html

Les informations contenues dans cet article n’ont pas de valeur contractuelle. Elles ne constituent pas un conseil ou un avis juridique ou fiscal.